Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/6/656a6bb16de1865a7882cd3428265de4): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/d/d06b0507848e80699f33129f00a2ac56): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/b/be32e8843d7ca0adbca1f051cdb7b647): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/0/014762b2d12e0645ed1af926722fa2f3): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/3/33efd3e625a052af4bb596d6bff5d022): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/6/6fbb4505d6688907aafae5ee8237b13b): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/3/3e182899bcd4eb3d6a4f92876c4e4050): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/d/d62e1408698f6206de21ede19f42c391): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/8/8e6212be7df6d0b4ddc553c77ab797d5): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/2/2b8c381fb2c57b6fc2a06a15f2a75cb9): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/f/f9ce51f8dc16029b6eae4a1ea0943574): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/6/6cdd2405e67a1155764210262686cccc): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/6/6cef92569f2df891b11f68dc57a6920f): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/6/6b27dc99718c73ac22bbc83fb9a39ec6): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51
Coutellerie - Fabrication - Armurerie Stevaux - De Greift

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/2/2f610f4c829835a09ffff656d256c372): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 51
La fabrication d'un couteau Cesar
Animés d’une grande passion pour les armes fines, nous avons peu à peu abordé un nouveau projet… les couteaux. Aussi gai que passionnant, le travail de ces couteaux est un véritable épanouissement pour ces artisans dans l’âme que nous sommes. Toujours à la recherche de la perfection liée à l’utilité, nous avons élaboré ces couteaux César hors masse, les rendant uniques dans leur fabrication artisanale. Nous mettons tout en œuvre pour que le produit final soit un mélange de finesse, de robustesse et d’élégance.
Le travail du métal
L'usinage des blocs
Les blocs d’aciers arrivent bruts de laminage, c’est-à-dire que leur parallélisme et leur verticalité ne sont pas garantis. Dans un premier temps, nous devons donc les rectifier afin d'obtenir plus facilement une symétrie entre les deux faces lors de l'usinage.
Le bloc de matière est ensuite fraisé pour en sortir la future lame ainsi que les arrondis dans la garde et le pommeau arrière - futur emplacement du bois. Ce travail éprouvant - demandant beaucoup d’heures - fait que nous pouvons qualifier nos couteaux d'intégraux, étant donné que tout ce qui est métal est sorti d’un seul bloc, il n’y a donc rien de soudé ni riveté par pression. Le terme de robustesse trouve ici tout son sens.

Le fraisage de la rainure d'échappement

Cette étape est spécifique aux couteaux de chasse puisqu'il s'agit de pratiquer une rainure destinée à faciliter l'écoulement du sang lors de la saignée d'un gibier.
Découpe de la lame
La découpe de la lame et du manche
La découpe se fait à la scie à bande, en respectant le tracé des gabarits fait auparavant (sauf bien sûr si la commande est un couteau unique dessiné par le client). Après cette opération, nous terminons le travail à la lime ce qui permet de donner petit à petit, la forme définitive à la lame.
Découpe de la lame
La découpe du manche est identique à celle de la lame : nous suivons le gabarit à la scie pour terminer à la lime. Quand on parle du manche, cela comprend bien entendu le pommeau, la partie centrale et la garde. C’est donc un ensemble de courbes qui doivent se suivre sans creux ni bosse pour la bonne prise en main du futur couteau.

La relime du manche complet

La forme extérieure du manche étant définie, il faut en arrondir toutes les faces et supprimer les arêtes. Cette étape est déterminante pour l’esthétique du couteau : les courbes de la face droite et celles de la face gauche doivent être parfaitement symétriques.
L'émouture concave et la relime de la lame
L'émouture faite sur la lame est sujette à controverses, certains couteliers la privilégient droite, en ce qui nous concerne, nous la faisons concave. Ce choix peut faciliter l’intrusion de la lame car les faces au-dessus du tranchant opposent moins de résistance que dans le cas d’une émouture droite. Cette opération se dégrossit à la meule et se termine à la lime . Une fois l'émouture terminée, vient le temps de la relime : il s'agit de bien marquer le début de la lame. La ligne doit débuter droite et dans l'axe près de la garde.
Relime
Relime du bois
Le travail du bois
La pose et la relime du bois?
Pour la plupart des César, le bois est intégré dans le métal, ce qui rend la mise à bois du manche difficile : si le résultat est sans jour, l'opération est réussie, si c'est le contraire, le travail est à recommencer. Afin de faciliter l'opération de relime, nous faisons en sorte que le bois soit à serrage dans le manche.
Le bois est façonné en fonction de la relime effectuée sur le métal auparavant ; il doit suivre les courbes de celui-ci de sorte que la jonction entre les deux soit invisible.
La finition
Le polissage complet
Le polissage est réalisé avec différentes toiles abrasives et doit être bien « dosé » de manière à conserver la relime du couteau (autant sur le manche que sur la lame) et l’arrondi des arêtes qui font la ligne générale. Un second polissage - cette fois réalisé à la gomme - sera nécessaire après les opérations de trempe et de revenu pour éliminer les scories laissées par le traitement thermique et donner au couteau le poli miroir.
Couteau César
La gravure

C'est le commanditaire du couteau qui choisit la gravure. Celle-ci est réalisée à la main - à l'exception de la gravure du logo qui elle, est faite à la machine - par un graveur confirmé. Le métal est dur et pendant l'opération, les outils devront être aiguisés de nombreuses fois afin que le rendu soit à la hauteur des exigences du coutelier.

La trempe et le revenu

Ces deux opérations essentielles sont faites sous vide, dans un four à contrôle numérique. Cela permet de limiter les éventuelles déformations du métal et de lui donner une dureté de surface adaptée à l'usage. Celle-ci tourne aux alentours de 59 à 60 Rockwell et assurera la longévité du tranchant. C'est à ce stade de la fabrication que le choix des aciers joue tout son rôle. Les teneurs en carbone et en chrome font la différence dans le temps, et la qualité du revenu, en éliminant les tensions internes, donne sa longévité au couteau.


Le collage des plaquettes de bois

Une fois trempe, revenu et second polissage achevés, vient le temps de coller les plaquettes et de les percer pour les goupiller au manche.
Couteau César
L'affûtage
Cette phase critique du travail est confiée à un maître aiguiseur coutelier. Celui-ci définit d'abord le tranchant au backstand et diminue petit à petit le grain des bandes pour maximiser la qualité de l'état de la surface. Ce travail est fini au cuir.

Le travail du cuir
Pendant tout ce temps, un maître bourrelier aura sélectionné le cuir demandé par le futur possesseur du couteau et réalisé l'étui. Du cuir issu d'oreille d'éléphant peut être choisi ; c'est une originalité de la maison mais c'est également un matériau très solide et élégant.

Le couteau est maintenant terminé, il aura imposé de 90 à 220 heures de travail - en fonction du modèle choisi par le client.

Couteau fini
Haut de la page
 


Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/keysCached): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 152

Warning: file_put_contents(/home/armurerigf/www/config/../cache/cachefs/tablesCached): failed to open stream: No such file or directory in /home/armurerigf/www/classes/CacheFS.php on line 153